Autobianchi Club de France - Retour à l'accueil
Rechercher un modèle, une actu sur clubautobianchi.fr
Rechercher un modèle,
une actu...
Inscrivez-vous à la newsletter du Club Autobianchi de France
Inscrivez-vous et recevez
toute l'actu du club
Rejoignez l'Autobianchi Club de France !
Chers Amis et amateurs d'Autobianchi
Bienvenue sur notre site. L’AUTOBIANCHI CLUB de FRANCE. Depuis dix ans, notre club s'efforce de permettre aux propriétaires d'Autobianchi d'entretenir et de restaurer leurs autos .... En savoir plus

Cliquez pour agrandir


L'A112 Abarth est la dernière voiture sur laquelle le génial sorcier Carlo ABARTH s'est réellement penché. En effet, dès 1969, Monsieur ABARTH présente aux responsables d’Autobianchi un premier prototype développant près de 105 chevaux.

Cette version sera jugée trop puissante et difficile à conduire et il est donc demandé à l’Officine ABARTH de présenter une version «sage» pour la production en série.

Présentée en octobre 1971 lors du Salon de Turin, l'Autobianchi A112 Abarth de série est la réponse d'Autobianchi à l'Austin Mini Cooper. Il en existera deux versions.

L’Autobianchi A112 Abarth, telle qu’elle sera présentée au public, est une véritable petite voiture de course de série puisqu'outre sa préparation spécifique moteur, elle dispose de nombreux équipements rares pour un véhicule de cette catégorie : Indicateur de température d'huile, indicateur de pression d'huile, indicateur de charge de batterie.

La première, produite de 1971 à 1974 dispose d'un moteur qui développe 58 chevaux à 6600 tours/min. Il possède un vilebrequin nitruré, des pistons à segments chromés, tandis que le taux de compression est relevé et que l’arbre à cames, les sièges de soupapes, l’échappement sont modifiés. Le moteur Abarth bénéficie également d’un carburateur double corps et d’un radiateur d’huile.

Cette première version de 58 HP étant considérée comme un peu juste par certains, notamment par Monsieur CHARDONNET, qui pour «motiver» les italiens a fait développer dans ses ateliers de Bobigny une version plus puissante, et pour lutter face à la Mini Cooper, l'officine ABARTH avec l’ingénieur LAMPREDI se repenchera sur la bête pour sortir la version 70 cv.

Sur la version 70 HP, la cylindrée passe à 1050 cm3 (67,2 x 74 mm) ; les pistons, les bielles, l’arbre à came, la culasse et l’échappement sont à nouveau modifiés et le taux de compression encore relevé. L’alimentation est assurée par un carburateur vertical double corps Weber 32 DMTR 3.

L’A112 Abarth est équipée d’une boîte à quatre rapports synchronisés (à cinq rapports à partir de 1979).

Enfin elle sera produite jusqu'en 1985, soit un an avant l'arrêt de production de l'A112.



Outre ses deux motorisations, il est recensé sept séries de l’Autobianchi A112 Abarth, dont voici les principales spécificités:


> A112 Abarth 1ère série (octobre 1971): elle possède des pare-chocs inox, un capot, un panneau arrière, des entourages de roues et des bas de caisse noir mat ; sa calandre tout métal se caractérise par une décoration spécifique avec deux fausses prises d’air ; l’Abarth reçoit aussi des badges spécifiques (Abarth et Autobianchi-Abarth).

L’Autobianchi 112 Abarth bénéficie d’une présentation sportive et d’un équipement complet comprenant des sièges enveloppants à appuis-tête incorporés, un volant cuir à trois branches Abarth, un tableau de bord noir mat avec un monogramme Abarth et une instrumentation qui s’enrichit d’un compte-tours, d’un voltmètre, d’un thermomètre de température d’huile et d’un manomètre de pression d’huile.


> A112 Abarth 2ème série (mars 1973): la calandre reprend la forme et les spécificités de la première série, mais devient en plastique et les pare-chocs sont en mousse noir avec un filet chromé, les entourages de phares noirs. Les badges sont différents et, à côté de la version sportive bicolore, rouge et noire, apparaît une version « raffinée » à carrosserie monochrome.

Avec cette deuxième série, apparaissent de nouveaux sièges, munis d’appui-têtes réglables avec un revêtement en skaï ou en tissu écossais pour les versions « luxe» (qui bénéficient également de la moquette au plancher), ainsi qu’un rembourrage de tableau de bord. Les cadrans auxiliaires sont placés verticalement sur une console centrale.


> A112 Abarth 3ème série (janvier 1975): Outre l’arrivée du 1.050cm3 de 70 chevaux, la version 58 cheveux étant maintenue sur le marché italien, les feux arrière et les grilles de panneaux de custode sont agrandis.

En ce qui concerne les finitions intérieures, les cadrans auxiliaires sont replacés à l’horizontale sur le tableau de bord, tandis que la version 70 HP reçoit un nouveau volant à deux branches. Les sièges sont identiques mais, ils ne sont plus disponibles qu’en skaï noir.


> A112 Abarth 4ème série (décembre 1977): elle reçoit des feux arrière de forme trapézoïdale, une calandre qui englobe désormais les phares et peut avoir le fameux cache Chardonnet, de nouveaux clignotants avant, de nouveaux répétiteurs d’ailes avant, de nouveaux pare-chocs (sans baguette chromée), ainsi que des bandes latérales de protection ; le toit est rehaussé de 2 cm avec des arrêtes saillantes; les poignées de portes noires avec un levier chromé sont inédites, tout comme les grilles de custode (à nouveau agrandies), les roues, les monogrammes avant/arrière, la prise d’air de capot. Le capot noir reste pour la dernière fois en option.

C’est la première série à recevoir le tableau de bord plus massif, avec une instrumentation carrée, un antivol de direction, un emplacement radio dissimulé sous un couvercle et une boîte à gants. Les sièges reçoivent un revêtement mixte en velours et skaï, tandis que les contre-portes sont redessinés et en skaï de couleur beige. Sur cette seule série le tableau de bord et les instruments sont de couleur marron.


> A112 Abarth 5ème série (juillet 1979): elle dispose d’une nouvelle calandre, descendant jusqu’au pare-chocs, de nouveaux feux arrière encadrés par un bandeau noir, des pare-chocs plus enveloppants, des entourages de roues en plastique noir, des protections de bas de caisse plus volumineuses, de nouveaux monogrammes ; les badges Abarth disparaissent et les répétiteurs de clignotants sont déplacés vers l’arrière.

L’intérieur cette série n’évolue guère que sur des détails (sellerie légèrement modifiée, rétroviseur extérieur réglable de l’intérieur, etc.) et surtout l’apparition du tout noir tant à la mode au début des années 80.


> A112 Abarth 6ème série (octobre 1982): les pare-chocs sont plus hauts et intègrent les clignotants à l’avant; les grilles de custode sont couleur carrosserie, les feux arrière inédits, de même que les roues (en acier ou en alliage léger).

A l’intérieur, une nouvelle sellerie avec des appui-têtes ajourés, ainsi qu’une instrumentation plus fournie font leur apparition. Ainsi l’Abarth dispose d’une montre digitale contenant un véritable chronomètre au dixième de seconde et pour certains marchés les vitres électriques sont proposées en option.


> A112 Abarth 7ème série (avril 1984): cette ultime version, qui est la moins produites avec envrion 1.200 exemplaires qui sortiront des chaines de Désio, reçoit des phares longue portée intégrés au pare-chocs avant, des clignotants de couleur blanche, une antenne radio, un bandeau rouge à l’arrière style «Porsche» entre les feux siglé Abarth, des autocollants Abarth sur les ailes arrières, ainsi qu’une bande décorative sur les flancs.

A l’intérieur d’ultime modifications sont à notées avec des sièges modifiés, une instrumentation au graphisme revu, avec un éclairage rouge, les trois manomètres spécifiques sont remontés sous la trappe de protection de l’autoradio et enfin les ceintures de sécurité sont de couleur rouge vif pour accentuer l’aspect sportif de la voiture.



Caractéristiques Techniques A112 ABARTH 58HP :

• Moteur : 4 cylindres en ligne à refroidissement par eau

• Cylindrée : 983 cm3 - 58 cv à 6600 trs/min

• Couple : 7,5 mkg à 3800 trs/min

• Alimentation : Carburateur Weber à double corps 32 DMTR

• Transmission : Traction avant, embrayage mono-disque à sec, boite 4 vitesse synchronisées

• Carrosserie : Coque autoporteuse

• Suspensions AV : à roues indépendantes, bras oscillants inférieurs, barre stabilisatrice

• Suspensions AR : à roues indépendantes, bras oscillants inférieurs.

• Direction : à crémaillère

• Freins : à disques à l'avant avec étrier flottant ; à tambour à l'arrière

• Poids à vide : 660 kg

• Vitesse maxi : 150 km/h



Caractéristiques Techniques A112 ABARTH 70HP :

• Moteur : 4 cylindres en ligne à refroidissement par eau

• Cylindrée : 1050 cm3 - 70 cv à 6600 trs/min

• Couple : 8,7 mkg à 4200 trs/min

• Alimentation : Carburateur Weber à double corps 32 DMTR 38/250

• Transmission : Traction avant, embrayage mono-disque à sec, boite 4 vitesse synchronisées
(à 5 vitesses à partir de 1979)

• Carrosserie : Coque autoporteuse

• Suspensions AV : à roues indépendantes, bras oscillants inférieurs, barre stabilisatrice

• Suspensions AR : à roues indépendantes, bras oscillants inférieurs.

• Direction : à crémaillère

• Freins : à disques à l'avant avec étrier flottant ; à tambour à l'arrière

• Poids à vide : 700 kg

• Vitesse maxi : 160 km/h

Actualités 
 ADHESION 2018
 CALENDRIERS 2017
 PETITES ANNONCES 2017
 INSCRIPTION MEETING INTERNATIONAL 2017
 Mai 2017
 Février 2017
 Janvier 2017
 ADHESION - 2017
 DINER de NOEL 2016
 Octobre 2016
 Septembre 2016
 Été 2016
 MEETING INTERNATIONAL 2016
 Mai 2016
 Avril 2016
 Mars 2016
 Rétromobile 2016
 Janvier 2016
 Décembre 2015
 Novembre 2015
 Octobre 2015
 Meeting International 2015
 Eté 2015
 Mai 2015
 Avril 2015
 Février 2015
 Rétromobile 2015
 Janvier 2015
 Décembre 2014
 Novembre 2014
 Octobre 2014
 Septembre 2014
 Août 2014
 Juillet 2014
 Juin 2014
 Mai 2014
 Avril 2014
 Mars 2014
 Février 2014
 Janvier 2014
 Décembre 2013
 Octobre 2013
 Août 2013 - Meeting International
 Juillet 2013
 Juin 2013
 Mai 2013
 Avril 2013
 Mars 2013
 Février 2013
 Janvier 2013
 Décembre 2012
 Novembre 2012
 Octobre 2012
 Mai 2012
 Avril 2012
 Mars 2012
 Février 2012
 Contrôle technique 2012
 Janvier 2012
 Décembre 2011
 Novembre 2011 - MAJ du site
 Novembre 2011
 Avril 2011
Véhicules 
 Les camions
 Les prototypes
 Bianchina
 Stellina
 Primula
 A 111
 A 112
 A 112 Abarth
 Y 10
Espace Adhérent 
Visitez les sites de nos partenaires
Autobianchi.it A112 Clubitalia Passione 112 AutobianchiClub NL A112.de Autosital
Autobianchi Club de FRANCE